Perles de pluie sur une feuille d'hosta

À propos de nous :

 

– Avant l’Aurore –

 

L’heure où les musiciens regagnent leur foyer, celle où naît l’inspiration…
Une heure incertaine, entre nuit et jour,
Début pour certains, fin pour d’autres…
Une heure si particulière, pleine de promesses….

Le nénuphar de la mare chez Avant l'Aurore
Papillon et fleurs

Notre histoire :

Avant l’Aurore

Avant l’Aurore existe depuis 2006.

Tout d’abord association loi 1901, elle est devenue la branche musicale de l’entreprise Lagardette informatique, puis entreprise individuelle depuis juin 2020.

Avec une activité partagée entre le spectacle, les concerts et l’enseignement du chant.

Evelyne Lagardette

Formation initiale :

Après ses études musicales aux conservatoires de Grenoble, Montpellier et Nîmes, Evelyne Lagardette étudie le chant lyrique sur Lyon auprès d’Alyette ALLAIN et de Dominique MERLE..

Plus récemment :

  • Stages de cheffe de chœur auprès du chœur du Lubéron et auprès du Centre À Cœur Joie
  • Formation en musiques actuelles auprès d’Isabelle Poinloup, par le Centre de Formation des Musiciens Professionnels (Villeurbanne – 69)
  • Formation en rythme, méthode « Pas à pas » avec Adèle Bracco
  • Formation WordPress, WpChef.

Le lieu d’enseignement du chant.

Profitez du calme de notre belle région du Beaujolais des Pierres Dorées, à Chazay d’Azergues.Le centre de cours de chant vous accueille, dans un joli cadre où vous pourrez aisément vous garer…

La salle de cours

Notre salle de cours est un chalet en bois, à l’acoustique très agréable. C’est un lieu suffisamment spacieux pour permettre de donner sa voix sans retenue, mais aussi s’allonger pour faire des exercices de respiration… Une barre de danse pour permettre des étirements.

Le petit plus : la climatisation en cas de grosse chaleur, réglable de façon à ce que les chanteurs ne prennent pas mal à la gorge !

Le lieu est très calme, ce qui vous permet d’être centrés uniquement sur votre travail vocal.

Nous sommes équipés d’une sono et d’un micro HF permettant aux élèves de pouvoir travailler en musique amplifiée quand le style le demande.

Le jardin pour les stages de chant

Lors des temps de pause pendant les stages de chant, installez-vous près de la mare, ou bien sous le tilleul. C’est souvent-là que nous mangeons lorsque le temps le permet…

La salle de musique côté entrée

La salle de musique et ses miroirs

La salle de musique côté piano

Un piano numérique, plus pratique pour pouvoir transposer et adapter la hauteur des airs aux élèves
Et les centaines de partitions accumulées au fil des ans

L'entrée du jardin

L’entrée du jardin, à travers la haie de troènes.

La mare et son banc à l'ombre

Pour profiter d’un moment tranquille et observer les poissons et les grenouilles…

Le coin repas.

Un coin agréable pour manger à l’ombre du tilleul…

Le chateau de Chazay d'Azergues.

L’arrivée sur Chazay en venant de Marcilly d’Azergues.Le chateau date du XVème siècle.

La place de la Platière à Chazay.

La place principale de Chazay.

La porte du Baboin à Chazay.

La porte avec la fameuse statue qui aurait dû être celle du Baboin mais qui, à cause du Beaujolais, se trouve être celle d’un légionnaire romain.

Maison du sire de Châtillon

La maison qui a brûlé lors du ban des vendanges et où le Baboin a sauvé les châtelaines.

Allée des Remparts à Chazay.

Espace St-Charles à Chazay.

Un lieu qui sert aux expositions culturelles.

Chazay d’Azergues, un village au riche passé.

À l’occasion des stages de chant, vous pourrez visiter le charmant village de Chazay d’Azergues. Petite commune au riche passé médiéval, elle est située entre Lyon (à 25 km) et Villefranche sur Saône (13 km), tout  au bord du Beaujolais, dans le Rhône.

On peut y découvrir plusieurs maisons et monuments qui témoignent de ce riche passé, construits en pierres dorées, comme la plupart des maisons du Beaujolais des Pierres Dorées. Vous pourrez notamment voir le château et le clocher de la très ancienne église Saint Pierre, construite par les abbés d’Ainay.

Les légendes du Baboin de Chazay

Mais surtout, vous ne pourrez pas passer à côté de la légende du Baboin et du Chevalier Bayard qui y séjourna quelques temps, en tant que neveu de l’abbé d’Ainay.

L'histoire du Baboin*

Une figure importante pour Chazay… L’histoire se situe pendant la guerre de Cent Ans, lors de la fête du ban des vendanges.

Des saltimbanques font le spectacle, en particulier un acrobate, déguisé en ours, surnommé le Baboin. Mais tout à coup un incendie se déclare dans la maison du sire de Chatillon. La chatelaine et sa fille sont prises au piège dans une tourelle.

N’écoutant que son courage, le Baboin, protégé par sa peau d’ours, grimpe à la tourelle et sauve les 2 femmes. Blessé, il est soigné par elles et le seigneur reconnaissant l’annoblit. Il lui accorde la main de sa fille Hermance, et le Baboin, fait chevalier, s’illustre au combat.

Se souvenant de ses origines,  le Baboin a toujours été très généreux, donnant une dote à toutes les jeunes filles pauvres de Chazay pour qu’elles puissent se marier. D’où le dicton : « Filles qui n’ont vu le Baboin Oncques mari ne trouvent point ».

*L’orthographe « Baboin » et non « babouin » est normale… Il s’agit d’un surnom sans doute issu du mot « babou » : Bête noire, animal fantastique qui faisait peur aux petits enfants. « Gare au babou ! » peut-on encore entendre dans certaines familles chazéennes.

L'histoire de la statue

Milieu 19ème siècle, le Conseil Municipal de Chazay décide de remplacer la statue en bois du Baboin qui était bien abîmée. L’achat en est confié à deux conseillers municipaux, qui vont à Lyon…

Comme tout lyonnais qui se respecte, ils s’arrêtent pour manger dans un petit bouchon, et se régalent bien copieusement… Bien sûr, le déjeuner est bien arrosé. La journée étant bien avancée, ils prennent la première chose qu’ils trouvent aux Brotteaux dans un tir au pistolet : une cible en fonte, représentant un soldat romain.

Pas très médiéval, mais qu’importe ! Ils l’achètent pour quelques francs.

C’est ainsi qu’un centurion romain est installé en grande pompe sur la porte du Baboin et qu’il est toujours là à veiller sur Chazay.

Inscrivez-vous à notre newsletter

Contactez-nous