Cours de chant et technique vocale :

Programme.

Étude théorique et pratique des aspects suivants :

  • Étude de l’appareil vocal : anatomie de l’instrument et conseils pour une bonne hygiène vocale.
  • Les divers éléments de la voix : audition, souffle, appareil vbrateur, appareil articulateur, résonateurs.
  • L’interprétation : application de la technique selon le style, étude de la musique et du texte d’un air…

 

La plus grosse partie du travail du chant va être l’apprentissage de la respiration, avec correction de la posture et renforcement des muscles. Puis le travail sur la pose de la voix, de l’écoute et de la prononciation, en de multiples langues. Et  enfin l’interprétation : application de la technique selon le style, étude de la musique et du texte d’un air…

La technique vocale.

Travail sur la respiration

La posture :

  • Prise de conscience de la position optimale pour bien chanter et respirer, assis ou debout.
  • Exercices d’assouplissements pour la colonne vertébrale et le bassin.
  • Exercices d’assouplissements pour les épaules et la nuque.
  • Exercices de renforcements pour tenir longtemps la  bonne position.

Contrôle du souffle :

  • Utilisation de la respiration abdominale et périnéale.
  • Renforcement des muscles nécessaires pour cette respiration.
  • Travail sur l’élargissement de la cage thoracique.
  • Soutien du diaphragme.
  • Travail sur le lien entre respiration et interprétation ou comment adapter son geste respiratoire aux nuances à donner.
  • Utilisation de la respiration en fonction des hauteurs de note, et travail sur le belting pour les musiques actuelles.
Salle-musique -outils-posture.
bouche-chanteuse

Place de la voix :

  • Place de la voix : développement des sensations bucco-pharyngées pour une optimisation de la sonorité de la voix, la rendant ainsi moins fatigable.
  • Ouverture, déconstriction des pharynx, larynx, résonateurs, couvertures vocales.
  • Utilisation des divers registres de la voix : voix de poitrine, voix de tête, voix mixte.
  • Passage de l’un à l’autre de ces registres et amélioration de leur homogénéité.
  • Allongement de la tessiture : comment gagner en aigu et en grave.
  • Comment timbrer sa voix et acquérir du vibrato.
  • Utilisation de la technique du « twang ».

Travail sur l’écoute :

  • Affiner l’audition.
  • Travail sur la justesse.
  • Développement de la mémoire auditive.

Prononciation :

  • Travail sur l’agilité de la langue avec des virelangues.
  • Prise de conscience des sensations buccales et du toucher par la langue.
  • Travail sur diverses langues : français, anglais, italien et autres.
oreille
eleve-stage-2013

L’interprétation :

  • Apprendre à interpréter des airs et appliquer la technique appropriée.
  • Compréhension et appropriation du texte et de la musique
  • Savoir exprimer ses émotions tout en gardant conscience de la technique
  • On met à profit les acquis du travail respiratoire et de pose de la voix pour affiner l’interprétation, notamment au niveau des nuances.
  • Adéquation au style du morceau.
  • Abord d’un répertoire plus large, selon les désirs et le développement de la voix :
    • dans le temps : œuvres de toutes périodes
    • dans l’espace : musiques de pays divers et utilisation de langues variées
    • dans les styles : jazz, variétés, pop, soul, classique et lyrique
  • Travail avec ou sans partition
  • Chanter accompagné par un karaoké ou un instrumentiste (pianiste la plupart du temps)
  • Éventuellement, chant en duo avec d’autres élèves.