Un problème tout particulier de justesse.

Cette jeune femme, que j’appellerai Lucile, avait un problème tout particulier de justesse. Mais elle aimait entendre chanter et aurait voulu chanter, elle aussi.

Il est vrai qu’elle avait bien du mal avec la justesse. Son timbre est très joli, frais et très agréable. J’avais vraiment envie de relever le défi et d’aider cette personne. Il est tellement douloureux d’être en souffrance avec sa voix.

Nous avons donc travaillé ensemble sur une année scolaire, au rythme d’une demi-heure par semaine. Continuer la lecture de « Un problème tout particulier de justesse. »