Une bonne condition physique pour chanter

Et oui, mieux vaut avoir une bonne condition physique pour chanter !

Evelyne Lagardette, soirée Clubvip
Evelyne Lagardette, soirée ClubVIP

J’ai toujours trouvé que dans l’enseignement du chant, on n’était pas assez préparé à l’engagement physique que demande une carrière de chanteur. On ne s’en rend pas compte au départ, mais cela exige quasiment un travail d’athlète. Vrai, telle qu’on me voit, je suis une athlète… C’est bien caché, je l’avoue !

Peut-être que les choses ont évolué dans l’enseignement maintenant… En tout cas, je l’espère pour les chanteurs ! Continuer la lecture de « Une bonne condition physique pour chanter »

Vocalise pour l’étendue de la voix.

Voici une vocalise pour l’étendue de la voix dans sa totalité. Je me sers de celle-ci quand je veux m’échauffer la voix dans tous ses registres.

Pour cette vocalise, vous avez le choix entre trois variantes selon l’étendue de vos voix. Ne vous forcez pas à aller dans les extrêmes. Si vous arrivez à vos limites, laissez passer un moment de la vidéo et reprenez la en route quand cela correspond à votre tessiture.

Continuer la lecture de « Vocalise pour l’étendue de la voix. »

Vocalise pour ouvrir et assouplir la voix.

Voici une vocalise pour ouvrir et assouplir la voix, elle-aussi de Jean-Pierre Blivet. A faire en troisième. Parfois aussi, je la fais en descendant seulement, après avoir fait la vocalise de Jean-Pierre Blivet « or o or oui » en montant.

Pour cette vocalise, vous avez le choix entre deux variantes selon l’étendue de vos voix. Ne vous forcez pas à aller dans les extrêmes. Si vous arrivez à vos limites, laissez passer un moment de la vidéo et reprenez la en route quand cela correspond à votre tessiture. On ne dépasse jamais sa note de passage.

L’idéal serait de la faire tous les jours, jusqu’à ce que l’ouverture soit bien acquise. Continuer la lecture de « Vocalise pour ouvrir et assouplir la voix. »

Le stage de chant : avantages et inconvénients.

L’association Par Si Par La avec qui je travaille régulièrement organise un stage de chant tous les étés. Un stage de 5 jours, qui a lieu chaque année la semaine autour du 14 juillet.
Alors quel est l’intérêt d’un stage de chant ? Quels sont les plus ou les moins par rapport aux cours de l’année. Continuer la lecture de « Le stage de chant : avantages et inconvénients. »

Vocalise pour ouvrir la voix

Voici une vocalise pour ouvrir la voix, de Jean-Pierre Blivet. A faire en deuxième, après la vocalise à bouche fermée. Parfois aussi, je la fais en montant seulement, et j’enchaîne avec la vocalise de Jean-Pierre Blivet « or gnor gné gni vro vraï » en descendant.

Pour cette vocalise, vous avez le choix entre deux variantes selon l’étendue de vos voix. Ne vous forcez pas à aller dans les extrêmes. Si vous arrivez à vos limites, laissez passer un moment de la vidéo et reprenez la en route quand cela correspond à votre tessiture. Dans cette vocalise, on ne dépasse pas sa note de passage.

L’idéal serait de la faire tous les jours, jusqu’à ce que l’ouverture soit bien acquise. Continuer la lecture de « Vocalise pour ouvrir la voix »

Vocalise en bouche fermée.

Voici une vocalise en bouche fermée pour vous échauffer la voix. Je commence toujours par celle-ci après avoir fait les exercices de sirène.

Pour cette vocalise, vous avez le choix entre trois variantes selon l’étendue de vos voix. Ne vous forcez pas à aller dans les extrêmes. Si vous arrivez à vos limites, laissez passer un moment de la vidéo et reprenez la en route quand cela correspond à votre tessiture.

L’idéal serait de la faire tous les jours, le matin si possible. Continuer la lecture de « Vocalise en bouche fermée. »

Direction du son et fausseté.

On peut rencontrer quelques obstacles dans la gestion de la direction du son, ce qui va impacter la justesse.

Donc vous avez une bonne audition. Après de multiples exercices, vous avez à peu près réussi à visualiser tous les divers emplacements des notes… Mais voilà, il vous arrive cependant de ne pas chanter tout-à-fait juste.

Et oui ! On peut rencontrer des petits accidents de parcours ! En effet lors de la mise en oeuvre des notes, des obstacles peuvent surgir. Nous allons essayer d’en détailler plusieurs, mais sans doute, je risque d’en oublier… Continuer la lecture de « Direction du son et fausseté. »

La pose de la voix : quelques éléments.

« Pose de la voix » , que signifie ce terme ? On emploie aussi dans le même sens « place de la voix ». En fait il s’agit de se servir de sa voix de façon à ce qu’elle soit sonore, fluide et tout cela sans fatigue. Pour cela on va la diriger de telle ou telle manière selon la hauteur du son. (Pour mémoire, revoir le schéma de Lili Lehmann, ci-dessous.) Continuer la lecture de « La pose de la voix : quelques éléments. »

Le travail du professeur de chant

Le travail du professeur de chant est bien comparable à celui d’une sage-femme. Nous en avons les joies mais aussi les risques.

Etre professeur de chant et de technique vocale nécessite beaucoup de doigté et de précautions. Et surtout beaucoup d’écoute… Pas seulement avec nos oreilles, mais surtout avec toute notre psychologie, car il faut savoir reconnaître qui est l’élève… Quels sont ses besoins, ses barrières, ses capacités ? Jusqu’où pourra-t-il ou voudra-t-il aller ? Quelle est sa disponibilité et sa capacité à recevoir un enseignement ? Continuer la lecture de « Le travail du professeur de chant »

Les problèmes de justesse dus au placement de la voix.

La justesse, qu’est-ce que c’est ? Pour moi, c’est un peu comme jouer au basket. Il faut envoyer le son exactement dans le panier, ni trop haut, ni trop bas, mais pile-poil pour qu’il aille bien dans le but.

Le problème est que dans le chant, contrairement à un panier de basket, la hauteur évolue sans arrêt. Il faut donc savoir ajuster en permanence son énergie. Mais il faut aussi bien savoir évaluer la position du panier en question. Continuer la lecture de « Les problèmes de justesse dus au placement de la voix. »

Je chante faux : problème d’écoute.

Continuons sur les problèmes de justesse dus à un problème d’écoute. Ici, je ne vais pas parler des problèmes de faiblesse physiologiques de l’oreille ou ses périphériques (nerf et cerveau), mais des problèmes de son utilisation. Continuer la lecture de « Je chante faux : problème d’écoute. »

Je chante faux : problèmes d’audition

Vous avez fait votre bilan auditif, et des problèmes d’audition ont été décelés, ou pas ! Important à vérifier, car une audition un peu défaillante est un des premiers éléments provoquant le manque de justesse dans la voix. Continuer la lecture de « Je chante faux : problèmes d’audition »

Chanter faux : les causes possibles (Test)

Il y a un million de raisons pour chanter faux. Je ne pourrai donc pas en faire tout le tour, mais je vais vous donner quelques pistes.

Sachez que ce problème peut, dans la plupart des cas, être bien amélioré, mais il vous faudra de la patience et de la ténacité ! Il n’y a que quelques rares cas qui sont vraiment pathologiques. Continuer la lecture de « Chanter faux : les causes possibles (Test) »

Travailler une partition : travail « à la table ».

Comment travailler une partition ?

Le plus gros problème que l’on ait, c’est notre impatience à apprendre un chant ! On a trop souvent envie de le chanter rapidement… Mais il faut vraiment soigner son apprentissage car de mauvaises habitudes ancrées, et c’est fini… Vous aurez beaucoup de mal à l’améliorer.

Donc, on se freine et en tout premier lieu, on se met à table avec sa partition, un crayon et un surligneur ! Continuer la lecture de « Travailler une partition : travail « à la table ». »

Exemple de travail sur un chant : l’importance de l’accompagnement

Voici donc un exemple de travail sur un chant. « Wake me up when September ends (Green Days) ». J’ai choisi ce titre pour vous montrer l’importance de l’accompagnement.

Là, pour ma démonstration, on va supposer que vous ne connaissez pas ce chant. Continuer la lecture de « Exemple de travail sur un chant : l’importance de l’accompagnement »