Mes chanteuses lyriques contemporaines favorites : les sopranos

Voici quelques chanteuses lyriques contemporaines, sopranos, parmi celles que j’aime le plus.

Anna Netrebko (née en 1971) :

Soprano d’origine autrichienne et russe. Géniale dans les opéras tragiques, et impériale. A voir absolument dans Anna Bolena de Donizetti. Une présence indéniable sur scène. Aussi bonne actrice que chanteuse. Un souffle extraordinaire et en plus très belle. Surnommée la « Splendida », un surnom qui lui va parfaitement.

Marie Devellereau (née en 1971) :

C’est une soprano lyrique que j’affectionne particulièrement. Là où je la préfère, c’est dans la mélodie et l’opérette où elle excelle, grâce à une diction parfaite, ce qui est rare de nos jours. Son caractère espiègle va parfaitement à Offenbach, mais aussi, dans Les Mamelles de Tyrésias ( de Poulenc), mais elle chante aussi de l’opéra et des oratorios.

Simone Kermès (née à Leipzig en 1970) :

Une soprano dramatique d’agilité, au tempérament de feu. Surtout spécialisée dans le baroque et le classique… Une agilité démoniaque, avec une grande précision dans les vocalises. Sa présence assez volcanique ne peut laisser indifférent, avec une manière très moderne et bien à elle d’interpréter le baroque. Une grande sensibilité dans les morceaux plus tristes… Bref, une chanteuse lyrique très colorée.

Patricia Petibon (née en 1970) :

Soprano colorature française, avec un très beau médium. Une vraie merveille. Clown, tragédienne, elle sait tout faire. Une simplicité absolue, un respect profond de la partition et de ce qu’il y a dessous. Elle excelle dans le baroque et le contemporain. (Extraordinaire dans Le Dialogue des Carmélites où toute jeune, elle incarnait la jeune novice !). Une excellente musicienne et comédienne. Et une chanteuse lyrique qui aime rendre son art abordable à tous, n’hésitant pas à créer des émissions de télévision. Voir son site.

Sumi Jo (née en 1962) :

Une voix de soprano léger d’une grâce infinie, une agilité étourdissante, une grande tendresse dans la voix. Musicalité sans artifice, des cadences simples (ce qui est rare chez les coloratures qui ont parfois tendance à trop en faire). Ma préférée absolue parmi les coloratures… Sera-t-elle détrônée un jour ? Voir son site.

Barbara Bonney (née en 1956) :

Une parfaite mozartienne… Soprano américaine, qui a aussi étudié à Salzbourg. Continue actuellement sa carrière surtout en concerts ou récitals, et en tant que professeur. Elle a créé une fondation pour aider les jeunes chanteurs à entrer dans le métier.

Kiri te Kanawa (née en 1944) :

Soprano lyrique. La digne remplaçante d’Elisabeth Schwarzkopf, et aussi belle ! Malheureusement, une artiste en fin de carrière qui ne chante plus d’opéra, mais donne encore des récitals.  Son répertoire de prédilection Richard Strauss ou Mozart.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *