Problèmes vocaux : signaux d’alerte.

Peu de gens font attention à leurs problèmes vocaux, mais beaucoup de gros problèmes pourraient être évités en consultant dès les premiers signes avant-coureurs… Quels sont-ils ?

Votre voix a changé :

Elle est devenue beaucoup plus grave.

Elle peut aussi devenir bien plus aiguë : beaucoup plus rare, mais ça arrive également. Cela pourrait très bien être consécutif à une maladie très grave, un cancer des poumons, de la thyroïde ou du larynx.

Donc surtout ne pas négliger ce genre de problèmes vocaux ! Ça n’est pas anodin…

Votre voix est rauque.

Ça peut être congénital, en ce cas, tout est normal.

Mais cela peut se faire également au fur et à mesure d’un forçage de la voix. L’inconvénient est que l’on s’habitue à entendre sa voix enrouée, et qu’on ne fait pas forcément attention à un changement très progressif. Tenez compte de ce que vous dit votre entourage, surtout ceux que vous n’avez pas vus depuis longtemps (sauf évidemment, si vous étiez un enfant la dernière fois que vous les avez vus … Votre voix a forcément changé depuis… Sinon, consultez immédiatement ou inscrivez-vous dans les sociétés de doublage des voix d’enfants !!!)

Tout enrouement de plus d’une semaine n’est pas vraiment normal. N’attendez pas un mois pour consulter !

Votre voix chantée présente des  « trous » :

Seules les notes très aiguës ou très graves restent possibles, les notes intermédiaires ne sont pas faciles ou très voilées. Cela veut dire que vous ne pouvez chanter qu’en forçant sur vos cordes vocales… Elles ont donc peut-être des problèmes, elles ou les muscles du larynx…

Cas particuliers :

Les adolescents :

Leur voix changent, donc là, rien d’affolant, c’est le travail des hormones… Mais parfois, il arrive que la mue des jeunes gens ne se fasse pas. Donc là, il vaut mieux consulter, mais attendez que le jeune ait au moins 16 ans et que  tous les signes de la puberté soient bien présents.

Les jeunes filles également ont une mue et leur voix baisse, mais de quelques notes seulement, ce qui est normal. Si votre voix se modifie vraiment, ça ne vient donc pas forcément des hormones, et cela devrait vous alerter. C’est vraiment le signe de problèmes vocaux.

Les enfants

Les nodules n’épargnent pas les enfants, car ils ont des cordes vocales un peu plus fragiles que celles des adultes, et ils crient bien plus souvent qu’eux… Donc, ne passez pas à côté d’une voix enrouée ou très grave sans vous poser la question : est-ce naturel ou sa voix est-elle fatiguée ?

Les personnes âgées

Les hormones là-aussi jouent un rôle dans la modification de la voix, mais pas seulement. Il peut y avoir d’autres problèmes également :

Problème respiratoire : la faiblesse physique ou les déformations du squelette peuvent induire une insuffisance respiratoire avec une voix très faible et fatigable.

Un problème plus grave : thyroïde, cordes vocales, on pense bien sûr au cancer, mais il peut y avoir aussi un problème musculaire ou autre.

Un problème au cerveau qui gêne la commande de la parole…

A faire

En tous les cas, consultez dans l’ordre : votre généraliste, si tout ne va pas mieux, un ORL qui connait bien la voix et sinon un phoniatre.

Vous pourrez être amenés à consulter également : un ostéopathe, un dentiste, un endocrinologue…

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.