Chanter faux : les causes possibles (Test)

Il y a un million de raisons pour chanter faux. Je ne pourrai donc pas en faire tout le tour, mais je vais vous donner quelques pistes.

Sachez que ce problème peut, dans la plupart des cas, être bien amélioré, mais il vous faudra de la patience et de la ténacité ! Il n’y a que quelques rares cas qui sont vraiment pathologiques.

Chanter faux : les causes

  1. Une mauvaise ouïe,
  2. Un problème de connexion entre l’oreille et le larynx,
  3. Un problème de mémorisation musicale,
  4. Un manque de précision de l’oreille,
  5. Un problème de pose de la voix,
  6. Un problème de forme physique…

Donc pour bien déterminer quel est votre problème, soyons plus précis sur ce que vous appelez chanter faux et les circonstances du « crime »…

Interrogatoire !

Bien sûr, si vous n’entendez pas que vous chantez faux, vous ne pourrez pas répondre à mes questions, mais voyez avec votre entourage ! Enfin si toutefois, vous ne vous êtes pas tus définitivement face à toutes les moqueries que vous avez pu rencontrer.

Et dans les prochains billets, je reprends tout ça et je vous donne quelques pistes en fonction des problèmes rencontrés… Mais sachez que vous aurez forcément besoin de l’aide d’un professionnel pour vous sortir de ce problème.

1.Si vous voulez reproduire une mélodie, quel est le problème : est-ce qu’on reconnait la mélodie à peu de choses près?
2.Ou bien est-ce qu’on ne la reconnait pas du tout ?
3.Est-ce que, quand vous chantez faux, vous vous en rendez compte ? (Considérez que c’est oui si cela vous arrive souvent, même si ça n’est pas tout le temps).
4.Est-ce que si vous chantez avec quelqu’un, vous êtes capable de suivre la mélodie ?
5.Est-ce que ce problème de justesse intervient à n’importe quel endroit de la chanson ?
6.Ou bien sur des intervalles précis (par exemple des demi-tons) ?
7.Ou bien sur des zones précises de votre voix (quand vous arrivez dans vos limites par exemple, ou sur les passages entre les divers registres : voix de poitrine, voix de tête…) ?
8.Est-ce tout le temps ?
9.Ou bien à des moments précis de votre vie (par exemple, moments de fatigue, de stress) ?
10.Avez-vous eu des problèmes pour l’apprentissage du langage ?

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.