L’Odyssée du Superhélicopédaloplane :

Comédie musicale créée pour la Compagnie Lyrique Corentin.

Un vaudeville musical avec des ballets, des chœurs et solos comme dans toutes le comédies musicales.
Des situations loufoques, sur fond d’écologie, avec des clins d’œil aux actualités de l’année 1997.
Sur un livret d’Evelyne Lagardette, avec des musiques très variées.

 

La date

  • 5 décembre 1998

Le lieu

Théâtre municipal de Tarare (69).

L’équipe :

  • Direction des chœurs et de l’orchestre : Jean-Pierre Prajoux
  • Mise en scène : Jacqueline Behr-Niefergold
  • Chorégraphies : Ballets Méli-Mélodie

Les musiques :

  1. Choeur des Trompettes – Aïda– Verdi .
  2. Ouverture – 1492 Conquest of Paradise – Vangelis.
  3. Ballet sorcier.
  4. Chœur American Dream – Miss Saïgon : Claude-Michel Schoenberg.
  5. Air du Toréador – Carmen – Bizet.
  6. Chœur  Brahma – Les Pêcheurs de Perle – Bizet.
  7. To-morrow – Annie – Charles Strouse .
  8. Le Fantôme de l’Opéra : Andrew Lloyd Webber.
  9. Barcarolle – Les Contes d’Hoffmann – Jacques Offenbach.
  10. Ballet : Michael Jackson.
  11. Air des Clochettes – Lakmé – Léo Delibes.

Les musiques (suite):

  1. Chœur à bouche fermée – Madame Butterfly –Puccini.
  2. Lacrymosa – Requiem – Mozart.
  3. Ballet – Charleston.
  4. Duo des Palétuviers – Toi c’est moi – Moïse Simon
  5. I know I’m gonna like it here – Annie – Charles Strouse .
  6. Duo Samson et Dalila – Samson – Camille Saint Saëns
  7. Duo Papageno – Papagena – La Flûte Enchantée – Mozart.
  8. Duo Last Night of The World – Miss Saïgon : Claude-Michel Schoenberg.
  9. Chœur  Brahma – Les Pêcheurs de Perle – Bizet
  10. Galop – Orphée aux Enfers – Jacques Offenbach.
  11. Ouverture – 1492 Conquest of Paradise – Vangelis.

L’Odyssée du Superhélicopédaloplane : l’histoire.

Prologue

Tout le monde est réuni pour assister au départ de Frank Edison, inventeur de génie, et Bill Cliffton, champion cycliste, pour un tour du monde dans leur engin volant le Superhélicopédaloplane.

affiche_fontaine
Lakmé et Bill-superhélico

Acte 1

Mais finalement, ils atterrissent sur une île, pas tout à fait déserte.  Ils découvrent qu’ils ont un passager clandestin, Pierre-Paul d’Amérique. Mais les indigènes ne sont plus ce qu’ils étaient. Ils sont végétariens et leurs vaches sont sacrées. PPDA vient en ennuyer une et les voilà tous les trois prisonniers.

Acte 2

Aux Etats-Unis, on recherche l’engin disparu par tous les moyens. Impossible de le localiser, mais Annie garde l’espoir.

Tandis que sur l’île, les prisonniers racontent leurs émois amoureux et PPDA cauchemarde. Ils sont finalement délivrés et l’on fait une grande fête.

 

Départ avec le deuxième   Superhélicopédaloplane
La fête sur l'île-SHP1

Acte 3

Aux Etats Unis tout espoir est abondonné et l’on fait une cérémonie les croyant morts.

Mais grâce à Annie, Eva et Dalila décident d’utiliser un autre prototype du Superhélicopédaloplane  pour partir à la recherche de Frank et Bill. Anne Sainsombre les suit.

Sur l’île, Lakmé a réussi à être seule avec Bill et ils roucoulent, mais le 2ème SHPP s’écrase sur l’île  et Annie les découvrent dans une situation compromettante.

Anne Sainsombre retrouve Pierre-Paul d’Amérique, des couples se forment : Eva et Akim, Frank et Leîlah, et d’autres se rabibochent : Bill et Dalila, Lakmé et Nourredin… Tout finit par une grande fête sur l’île.

 

 

Les créateurs de L’Odyssée du Superhélicopédaloplane

« – Metteur en scène disiez-vous ?
– Oui !
– Comédienne plutôt … ou peut-être … incontestablement le goût de cet art magnifique qu’est le théâtre, la passion des planches que j’arpente depuis plus de 10 ans dans de multiples rôles, et chaque fois… le stress qui vous empoigne, les 3 coups du brigadier, les feux de la rampe, la chaleur du public… le bonheur quoi !
-Oui, mais metteur en scène ?
– Disons que le crash du SUPERHELICOPEDALOPLANE m’a projetée dans la salle ! Et dans bien d’autres occasions j’ai enjambé la rampe… plaisir de communiquer sa passion, plaisir de partager ses acquis… et là regards brillants du comédien heureux.
Laissez-vous envahir par le délice de ces instants.
Il n’y a que des gens heureux sur scène, le bonheur se partage. »

Extrait du programme

Jaqueline Behr Niefergold

Actrice et metteur en scène

15 mai 1977, jour parmi tant d’autres.
Du haut de ses 14 ans, rongé par le trac, le bras tremblotant, un jeune garçon lance cette machine infernale que sont l’orchestre et sa musique. Depuis ce jour, elle voyage inlassablement dans différentes villes d’Europe, emmenant toujours plus de folie, permettant à Jean-Pierre Prajoux, par ses gestes magiques coordonnant musiciens, chanteurs et acteurs, de vous faire partager ses sentiments tantôt fougueux, tantôt douloureux ou joyeux, ses plaisirs, ses joies, sa passion…

Extrait du programme

Jean-Pierre Prajoux

Chef d'orchestre

« Je suis partie de la liste des chœurs que nous avions déjà travaillés avec Jean-Pierre.
En cherchant une idée pour la création d’une histoire qui lierait tous ces chœurs, j’ai constaté qu’il se dégageait deux pôles : les Américains et les hindouistes.

En septembre 1997, moment où j’ai commencé à écrire l’Odyssée du Superhélicopédaloplane, l’année était riche en évènements. On commençait à parler de Monica Lewinski et Bill Clinton, Lady Diana venait de mourir, poursuivie par des paparazzi, on était en plein dans l’affaire des vaches folles et on parlait de plus en plus du dopage dans le cyclisme !

De quoi nourrir un spectacle un peu foldingue, mettant en scène ceux qui idolâtraient les vaches et ceux qui leur nourrissaient de farines animales, des reporters prêts à l’aventure pour quelques photos, et forcément, un coureur coureur ! »

Une aventure un peu sous forme de bande dessinée, avec un pari fou, celui de faire se côtoyer le requiem de Mozart, le duo des Palétuviers et l’air des Clochettes de Lakmé dans une comédie !

Evelyne Lagardette

Artiste lyrique, librettiste, lyriciste, Avant l'Aurore