Un Arc-en-Ciel dans la Nuit :

Comédie musicale écrite pour la Compagnie Lyrique Corentin.

Un spectacle à voir en famille, avec pour point de départ la comédie musicale Émilie Jolie.

Spectacle en 4 parties, avec pour fil conducteur le rêve d’Émilie.

 

La date

Dimanche 9 novembre 2003,

Lieu

Théâtre municipal de Tarare (69)

L’équipe :

  • Chorégraphie : Hafida Zouitène.
  • Mise en scène : Agnès Baconnier.
  • Accompagnement musical : Damien Argentieri,
  • Livret : Evelyne Lagardette,
  • Livre d’images : Marjolaine Martin-Lagardette.

Les musiques :

  • Airs de Émilie Jolie
  • airs des films de Walt Disney  : Pocahontas, La Belle et la Bête
  • Airs de la Flûte Enchantée de Mozart
  • Airs de comédies musicales…

Un Arc-en-Ciel dans la Nuit : 1er

tableau – Le livre d’images

Emilie restée seule dans sa chambre a peur. Mais le conteur vient lui tenir compagnie. Et ensemble ils vont feuilleter le grand livre d’histoire.

Il va leur permettre de rencontrer de multiples personnages, dont la sorcière qui aimerait elle aussi rencontrer un prince charmant. En tournant les pages du livre jusqu’au bout, Émilie aidera la sorcière à ne plus être sorcière.

Mais la sorcière est emmenée par Sarastro qui l’hypnotise avec un diamant.

affiche un arc-en-ciel dans la nuit
Les oiseaux du livre

2ème tableau : Les sortilèges.

Alors que la sorcière pense à son père qui est mort, la Reine de la Nuit apparait et demande à sa fille de tuer Sarastro. Mais la sorcière ne veut plus tuer.

Elle finit par s’endormir et pendant ce temps les 3 Génies font arriver Émilie et le conteur et leur donnent des talismans qui les protègeront du monde de la nuit.

 Ils en auront bien besoin, car lors d’une fête dans le monde de la Nuit, ils sont près de se faire prisonniers, mais les clochettes magiques les sauvent et Iris les fait passer dans un autre monde.

3ème tableau : Les Nuits d’Orient

Toujours à la recherche du prince charmant, Émilie interroge tous ceux qu’elle rencontre et elle finit par apprendre qu’il faut que la Reine de la Nuit accepte de voir le jour pour que sa fille puisse connaître l’amour.

La Reine finit par accepter et reçoit la moitié du Cercle Solaire.

Il reste à Émilie à trouver une rose rouge qu’elle donnera au Prince qui l’offrira à la sorcière.

Antre de la Sorciere
Extra-terrestre A440

4ème tableau : Les métamorphoses.

au chant du rossignol, la petite Fleur triste se transforme en magnifique rose rouge qu’Émilie offre au Prince. Le Prince offre la fleur à la sorcière qui se transforme en magnifique princesse.

Mais Émilie doit s’en aller, et se rendort dans son lit.

Témoignage

Le public s’est laissé porter avec plaisir par la magie des quatre tableaux, et par la beauté des voix, surtout celles de Sarastro (Bernard Viller) et de la Reine de la Nuit (Evelyne Lagardette).

Le Pays - 14-11-.03

Journal

indienne air du vent

Les artistes de « Un Arc-en-Ciel dans la Nuit »

Elle suit une formation à Paris de 2 ans au « studio des variétés » (cours d’interprétation, chant, danse, instrument, écriture).Pui elle crée un duo « Tombés du ciel »avec Philippe Viallard.

Lauréats au concours chanson du Théâtre du Chien qui fume en Avignon. Enregistrement de son premier CD : « Les Cabrioles »

Depuis 1995, Agnès est cofondatrice et programmatrice pour enfant de la salle de spectacle Lyonnaise A Thou Bout D’chant et, est intervenante auprès d’écoles, collèges et lycées. Elle est aussi professeur de chant.

Agnès Bacconnier

Chanteuse, professeure et créatrice de spectacles

Originaire d’Amplepuis (69), Damien Argentieri étudie tout d’abord au conservatoire de Lyon en piano classique, piano jazz et orgue. Il s’installe ensuite en région Parisienne en 2001 suite à ses études de perfectionnement au Centre des Musiques Didier Lockwood. .

Il débute à treize ans, sur un orgue à deux claviers, avec ses parents musiciens amateurs en jouant dans des bals. Jouant aussi bien la pop que le rock ou le classique. Side-man sur orgue Hammond reconnu désormais sur Paris et professeur de piano jazz.

Damien Argentieri

Pianiste et organiste

Dans la troupe, plusieurs chanteuses avaient des enfants qui souhaitaient faire du spectacle. J’ai donc cherché un thème qui pourrait réunir parents et enfants, avec une bonne part laissée aux enfants.

C’est ainsi que s’est imposé le thème d’Émilie Jolie. Mais je ne voulais pas reprendre toute la comédie musicale, car je voulais aussi rajouter des airs d’opéra. C’était en effet l’obejet de l’association « la Compagnie Corentin. J’ai donc rajouté des scènes de l’opéra le mieux adapté pour plaire aux enfants : La Flute enchantée de Mozart.

À cette époque, on voyait beaucoup de séries à la télévision sur le thème du passage entre des univers parallèles. Je m’en suis inspirée, avec cette fois-ci, comme clé de passage, Iris, la messagère des dieux, qui voyage sur les arcs-en-ciel.

Donc chaque nouveau tableau est amené par une chanson sur l’arc-en-ciel pour nous conduire à la métamorphose finale.

 

Evelyne Lagardette

Artiste lyrique, librettiste, lyriciste, Avant l'Aurore